L’objectif de Microsoft : vendre 100 millions de Windows Phone en 2012

-
-
-

telephones windows phone

De nouvelles informations concernant les plans de Microsoft seraient parvenues jusqu’au site anglophone WMPowerUser. D’après eux, Microsoft a défini un objectif en interne de 100 millions de Windows Phone vendus en 2012, ce qui paraît assez ambitieux. On ne peut cependant qu’espérer que la firme de Redmond atteigne son but même si cela paraît précipité. Je rappelle qu’il s’agit d’un objectif.

Toujours d’après les informations de WMPowerUser, même les opérateurs s’attendraient à voir Windows Phone prendre 30% des parts du marché du smartphone en 2012, ce qui pourrait être atteint si Nokia augmente sa production de Windows Phone en distribuant différents modèles à travers le monde (pour rappel, Nokia compte sortie 12 modèles de Windows Phone en 2012). D’après moi, cette information est totalement surévaluée : 30% déjà en 2012 me paraît assez improbable, mis à part si un miracle se produit ? Ce qui est certain par contre, c’est que Windows Phone augmentera bel et bien sa part de marché assez faible actuellement (environ 1,5% de PDM mondiale) – vous imaginez déjà multiplier le tout par 20 ?

WMPowerUser n’a pas fini avec ses autres informations : il s’agit du support du dual-core dans les mobiles sous Windows Phone 7. Apparemment, Microsoft aurait déjà pu fournir le support des processeurs à cœurs multiples dans la mise à jour Mango, cependant, ils ne l’auraient pas fait à cause du partenariat avec Nokia. Etant donné que le géant finlandais était nouveau dans le monde des puces Qualcomm, Microsoft pensait que Nokia n’aurait pas pu fournir de smartphones dual-core en automne. Microsoft a donc préféré garder cette possibilité pour la suite afin de donner un avantage de « premier sur le marché » à Nokia en ce qui concerne Windows Phone grâce à leur partenariat exclusif. Ce serait donc la cause pour laquelle HTC et Samsung n’ont pas encore pu fournir de téléphones dual-core alors qu’ils le font déjà sur Android. Personnellement, je ne pense pas que c’est vraiment la raison, en effet, Windows Phone n’a jamais eu besoin de processeur plus puissant et un simple cœur 1Ghz a toujours suffit à faire tourner l’OS de Microsoft de façon parfaitement fluide. Le support du multi-cœurs aurait eu deux effets. Pour le négatif, augmenter le coût de production et donc le prix de vente final, pour le positif, l’ajout d’un argument commercial. Je pense néanmoins qu'il manque encore un flagship phone permettant d'attirer ceux qui préfèrent se baser de préférence sur les spécifications techniques.

Qu'en pensez-vous ?

Source : wmpoweruser.com

Les articles Mon Windows Phone sur votre fil d'actualités Facebook

Laisser un commentaire...